Okko Hôtels : retour d’expérience sur le déploiement de menus digitaux

Avec 10 établissements dans toute la France, le groupe OKKO HOTELS a fait le choix de digitaliser sa carte de restauration et de room service suite à la crise de la Covid.

Après quelques semaines d’utilisation sur le terrain, Vincent Lejeune, Chef de projet F&B, répond à nos questions.

Pouvez-vous nous faire un premier retour d’expérience de l’utilisation des menus via QR code pour vos hôtels?

La solution ALaCarte.Direct a été lancée dans les 7 hôtels OKKO qui ont rouvert après le confinement. Dès le 24 août, nous rouvrirons nos 10 établissements. Les menus ALaCarte.Direct seront déployés sur l’ensemble du réseau.

Les menus digitaux ont été mis en place pour accompagner la nouvelle offre F&B OKKO qui a été lancée le 6 juillet. Nos QR codes ont été imprimés sur des cartes posées sur table à la verticale.

Ces menus servent principalement pour mettre en avant notre offre à la carte, « food » comme boissons mais aussi les fournisseurs avec lesquels nous travaillons et les valeurs que nous défendons.

L’outil est très facile d’utilisation et l’accessibilité à la carte se fait très rapidement.

Quelle est la réaction de vos équipes et de votre clientèle à la mise en œuvre de la solution menu via QR code?

Les équipes ont bien accueilli l’apparition d’un QR code digital. Ils trouvent cette nouveauté moderne et comme un bon complément à la carte papier.

Cependant, une partie des effectifs considèrent toujours la carte physique comme le principal support informatif à la vente.
Nous remarquons une certaine disparité entre les hôtels ou la mise en avant du QR code est plus ou moins naturelle.

Les clients pour leur part font peu de remarques sur l’outil. Comme j’ai pu le constater personnellement, la lecture de ceux qui l’utilisent se fait clairement et rapidement.

La clientèle jeune est plus sensible à cette innovation et scanne naturellement le QR code. En revanche, il est plus compliqué de faire adhérer les senior à l’outil pour qui le scan n’est pas instinctif. L’aide des hôteliers est alors indispensable pour accéder à la carte.

Que pensez-vous de la qualité de la solution et du service proposé par ALaCarte.Direct ?

ALaCarte.Direct est une offre très facile d’emploi et sobre dans son interface.

La lisibilité est pour les clients excellente. Le visuel a même pu être personnalisé pour le groupe.

Les équipes d’ALaCarte.Direct ont été extrêmement réactives et accompagnantes pour le lancement de la solution dans nos établissements. Elles ont fait preuve de beaucoup de flexibilité pour répondre à nos besoins.
Au vu de la qualité du service proposé, de la facilité d’utilisation pour les utilisateurs et du rendu visuel, je recommanderais tout à fait cette solution à des confrères.

L’interface utilisateur reste pour l’instant peut-être un peu trop simpliste et limitante lorsqu’on développe l’outil sur plusieurs établissements.

Quel futur imaginez-vous pour votre solution de menu via QR-code?

Pour les prochains mois, nous nourrissons des ambitions avec ALaCarte.Direct et souhaiterions faire évoluer l’expérience client via certaines fonctionnalités.

Tout d’abord, nous aimerions idéalement trouver un visuel toujours plus proche de notre ADN et des supports OKKO. Cela passe bien entendu par le template auquel est confronté le client mais aussi par la singularité et le design du QR code.

Des photos sur l’interface client seraient également intéressantes à mettre en place.

Comment le client peut consulter notre carte à distance pour se rappeler d’une référence de vins ou des produits qu’il a goûtés dans un plat une fois parti ? Pourra-t-on mettre notre QR code sur une page Instagram par exemple pour que le client puisse directement consulter le menu OKKO ?
Voici des questions qui pourront également être intéressantes à soulever.

Une prise de commande directement via l’interface pourra aussi être intéressante.

Croyez-vous en la ré-invention de l’expérience client grâce à la digitalisation?

Comme c’est le cas dans certains pays, notamment en Asie, je crois dans une importance grandissante de la digitalisation de l’expérience Client. Cependant, je ne pense pas que celle-ci puisse dans un premier temps venir remplacer la carte physique mais plutôt la compléter. Par une expérience utilisateur différente et des informations supplémentaires mais aussi par l’apport de visuels complémentaires (photos, vidéos, etc…) Le format nomade et la possibilité de visionner la carte par le client a tout moment, au sein de l’établissement ou non sont également de gros plus.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *