Nouvelle fonctionnalité : le cahier de rappel pour disposer des coordonnées de vos clients en cas de contamination

Rendue obligatoire en Belgique fin Juillet, la collecte des coordonnées des clients permet aux établissements et autorités, en cas de contamination d’un client, de recontacter tous les clients présents le même jour pour qu’ils réalisent un test de dépistage de la Covid.

ALaCarte.Direct permet désormais à tous les clients d’un établissement d’enregistrer leurs coordonnées à partir du menu présent sur leur téléphone.

En cas de contamination, l’établissement ou les autorités pourront contacter ALaCarte.Direct pour disposer de ces coordonnées et prévenir tous les clients qui se seront enregistrés.

ALaCarte.Direct se positionne comme un tiers de confiance qui ne transmets les données uniquement si nécessaire pour en éviter une exploitation commerciale.

Depuis le 27 Août, ce cahier de rappel est par ailleurs recommandé par le GNI en France.

Voici ce que dis la CNIL sur le cahier de rappelLien 2

Comment fonctionne le cahier de rappel pour les clients du restaurant ?

Le service ALaCarte.Direct permet aux clients d’accéder à la carte sans contact en flashant un QR Code fourni par le restaurateur. Le menu est affiché en une seconde sur le portable du client.

Ce dernier contient un lien permettant d’accéder à un formulaire de « Check In » où le client est invité à rentrer ses coordonnées (Nom, téléphone, email) et à valider qu’il consent à être contacté par le restaurateur ou les autorités sanitaires en cas de contamination dans le restaurant le jour de sa visite.

Point important, les coordonnées ne sont pas transmises au restaurateur ni aux autorités tant qu’il n’y a pas un cas avéré et prouvé de la présence d’une personne contaminée dans l’établissement.

Voir nos conditions de respect de la vie privée conforme aux recommandations de la CNIL

Comment le restaurateur accède aux données du cahier de rappel ?

« Si vous recevez par exemple un SMS publicitaire après être allé au restaurant et avoir laissé vos coordonnées dans le cahier de rappel, vous pouvez faire un signalement à la CNIL. Un restaurateur qui utilise ces données personnelles à des fins non prévues s’expose à des sanctions pénales allant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende, rappelle la Commission nationale informatique et Libertés.« 

https://fr.news.yahoo.com/coronavirus-donnees-cahiers-rappel-protection-risque-160135092.html

Si le restaurateur ou les autorités sanitaires identifie la présence d’une personne contaminée, ils doivent faire la demande auprès de ALaCarte.Direct pour accéder au contenu du cahier de rappel.

ALaCarte.Direct communique alors uniquement dans ce cas de figure les coordonnées des personnes qui étaient présentes le jour de la contamination avérée.

Source illustration : https://pixabay.com/fr/vectors/sondage-ic%C3%B4ne-enqu%C3%AAte-sur-l-ic%C3%B4ne-2316468/